Fullmetal Alchemist 5 – 10 | Hiromu Arakawa

Pour une introduction plus générale à la série, je vous incite à consulter mon article sur les quatre premiers tomes.

Dédions une semaine de ce mois de lectures au féminin à une autrice de mangas afin de mettre un peu de graphique(s) dans nos vies !

Source : Fnac

Je tiens tout d’abord à préciser que ma petite mémoire ne me permettra pas de rendre justice à cette série de mangas si populaire… Ayant en effet lu les tomes 5 à 10 sur plusieurs mois, il m’est à chaque fois difficile de me rappeler de tous les noms, détails et intrigues qui me permettraient de m’immerger totalement dans l’histoire.

Cette lacune personnelle ne m’a toutefois pas empêchée d’apprécier mes lectures, tant du point de vue graphique que scénaristique. Ces tomes-ci sont plus centrés sur l’action que les quatre premiers qui, dans mon souvenir, posaient davantage le cadre ainsi que les enjeux de la quête des frères Elric, et poussaient plus à l’introspection.

Ces six nouveaux volumes qui font réellement avancer l’intrigue gagnent en noirceur au fil des pages, les dangers des aventures des protagonistes et la violence qui les entoure se faisant de plus en plus prégnants à partir du tome 7. Le tome 6 se distingue toutefois des autres et nous apporte des éclairages bienvenus sur le passé des personnages, permettant de mieux comprendre leur parcours avant de se replonger dans l’action des livres suivants – action si vive que j’ai parfois eu du mal à suivre les scènes de combat, n’étant pas habituée aux mangas et à leur découpage graphique précis, percutant, extrêmement dynamique.

Ce dynamisme pourrait d’ailleurs bien expliquer en partie mes difficultés à me rappeler des différents nœuds de l’histoire d’un tome à l’autre : happée par les images, impatiente d’aller d’une case à l’autre, je dévore ces histoires et ne laisse donc peut-être pas les événements s’ancrer dans ma mémoire.

Fullmetal Alchemist n’est toutefois pas que batailles et recherche de la pierre philosophale… L’humour des premiers tomes est toujours bien présent, allégeant l’atmosphère générale tel une soupape permettant de bondir d’une page à l’autre avec entrain et délectation.

J’avais hâte de poursuivre cette série de livres équilibrés et réjouissants à l’issue du dixième tome, en enchaînant si possible les livres plus rapidement afin de mieux en apprécier toutes les subtilités. Les tomes 5 à 10 ont en effet permis de développer la psychologie des personnages et d’en apprendre davantage sur leurs motivations, des éclaircissements qu’il serait dommage de perdre en attendant trop longtemps de lire la suite. J’espérais tout particulièrement que cette suite se pencherait davantage sur le personnage de Winry, qui recèle selon moi un énorme potentiel encore inexploité !

Source : Fnac

Finalement, j’ai toutefois décidé de ne pas continuer la série après avoir fini le treizième tome. Je me suis perdue au fil des arcs narratifs ; les traits d’esprit et la légèreté des frères Elric restent présents, mais la noirceur ne cesse de s’intensifier volume après volume, ce qui implique un certain nombre de scènes de combats que j’ai toujours du mal à suivre…. Suivre cette série commençait à me coûter psychologiquement, raison pour laquelle il me semble plus raisonnable de la laisser de côté – du moins pour le moment.

Dommage, car j’appréciais vraiment l’univers de Fullmetal Alchemist, qui me rappelle vaguement celui de Final Fantasy VIII. Auriez-vous d’ailleurs des recommandations de livres (mangas ou non) pour les fans de ce jeu vidéo ? Auriez-vous d’autres titres à conseiller aux novices en mangas (dans un tout autre univers, j’ai entendu beaucoup de bien d’Orange…) ?

En outre, je n’exclus pas de regarder la série Fullmetal Alchemist : Brotherhod, dont on m’a aussi dit le plus grand bien !

Ma note

3,5 sur 5 : à découvrir

À propos

Maison d’édition : Kurokawa
Autrice/illustratrice : Hiromu Arakawa
Date de publication : 2006 (tome 5) – 2007 (tome 10)
ISBN : ‎ 978-2351420454 ; 978-2351420461 ; 978-2351420478 ; 978-2351420485 ; 978-2351420492 et 978-2351421475

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s