Kiki la petite sorcière | Hayao Miyazaki

Kiki la petite sorcière. Source : Allocine.fr
Source : Allocine.fr

Les œuvres du studio Ghibli ont sans aucun doute bénéficié d’un nouveau coup de projecteur lorsqu’elles ont été mises en ligne sur Netflix en début d’année 2020. C’est en tout cas ce qui m’a incitée à redécouvrir Kiki la petite sorcière, dessin animé que j’avais déjà vu il y a bien longtemps… Si longtemps que je n’en gardais aucun souvenir !

L’histoire est aussi touchante et délicate que le film dans son ensemble : Kiki, une jeune sorcière de treize ans, quitte sa famille pour entamer un apprentissage d’un an, seule dans une ville inconnue. Elle devra se débrouiller par elle-même pour trouver un emploi et mener sa vie en toute indépendance.

Kiki n’a pas froid aux yeux. Déterminée et courageuse, elle décide de s’installer dans la ville de ses rêves, au bord de l’océan, et y rencontre un charmant couple de boulangers qui l’aide à monter sa petite entreprise de livraison à domicile. Une belle mise en avant de l’entrepreneuriat féminin et des qualités indispensables pour lancer son affaire : la jeune sorcière démontre sans relâche sa créativité, son intégrité, sa passion et sa persévérance.

Ce film d’animation plein de bonnes ondes, de personnages chaleureux et de bienveillance parvient à ne jamais tomber dans la mièvrerie grâce à la personnalité complexe de Kiki, qui n’est jamais à l’abri d’un petit coup de blues… Mais peut toujours compter sur ses nouveaux amis pour l’aider à voir la lumière.

Lumière qui, d’ailleurs, joue un rôle primordial dans la composition des images. Kiki la petite sorcière est splendide d’un point de vue esthétique, il regorge de couleurs chatoyantes qui fleurent bon la côte méditerranéenne et les vacances au soleil.

Le tout accompagné de musiques joyeuses et légères qui s’accordent parfaitement aux images et au fil narratif sans jamais devenir agaçantes ou entêtantes, sublimant ce récit initiatique, cette ode à l’entraide et à la solidarité.

En bref, un sans-faute, auquel s’ajoute le chat le plus mignon de l’histoire des dessins animés ! Un petit bonbon à partager en famille… Ou à déguster en solitaire lorsque l’on a besoin de se rappeler que la vie peut être belle et douce.

À propos du film

Réalisateur : Hayao Miyazaki
Durée : 102 minutes
Pays : Japon
Date de sortie : 29 juillet 1989

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s