Témoin muet | Agatha Christie

Emily Arundell a échappé de peu à une mort brutale après avoir glissé sur la balle de son chien, qui l’a chuter dans l’escalier. Pourtant, son répit ne sera que de courte durée, la vieille femme décédant de causes a priori naturelles peu de temps après… A priori car, vous vous en doutez, cela ne saurait être aussi simple dans l’une des enquêtes d’Hercule Poirot !

Le célèbre détective belge est ici accompagné de son ami le capitaine Hastings, narrateur de l’histoire dont le ton et le rôle ne sont pas sans rappeler ceux du Dr Watson, l’acolyte de Sherlock Holmes.

Ce court roman d’Agatha Christie nous plonge dans la même ambiance que Nemesis, au cœur d’une bourgade tranquille de la campagne anglaise non loin de Londres. Les habitants de Market Basing semblent prendre leur temps et rester fidèles au flegmes anglais – Keep calm and carry on.

La structure du récit n’est peut-être pas des plus révolutionnaires, mais elle correspond parfaitement à ce que j’attends d’un roman policier : le détective, contacté ici par la victime (fait exceptionnel !) , prend connaissance de l’affaire et mène son enquête sur les lieux du prétendu crime. Il va à la rencontre des différents témoins et potentiels meurtriers, collectant petit à petit suffisamment d’informations pour délivrer ses conclusions dans le chapitre final. Simple et efficace.

La galerie de suspects est toute aussi délicieuse que la plume de l’autrice ; mon édition de 1950 ajoutant sûrement au charme désuet de l’histoire avec une traduction de Louis Postif qui fleure bon la « vieille France ». Cela pourrait expliquer certains propos assez gênants envers les étrangers ou les femmes, qui ont peut-être été laissés de côté ou du moins atténués dans les traductions plus récentes…

Qui des domestiques, du neveu voyou, de la nièce avide d’argent ou du couple apparemment idyllique est coupable ? Poirot ne serait-il pas sur la mauvaise piste – après tout, Emily Arundell n’était plus si jeune, un rien aurait pu la faire succomber.

Il est toujours aussi agréable d’essayer de résoudre l’affaire soi-même, et je me suis encore laissée surprendre à la fin du livre, incapable de démêler les nœuds du mystère.

Une aventure sympathique qui m’a enchantée, un moment à déguster en solitaire avec son bouquin, pour tous les amateurs de Cluedo !

Ma note

Une belle découverte

À propos du livre

Autrice : Agatha Christie
Traductrice : Elisabeth Luc (Louis Postif pour mon édition)
Maison d’édition : Le Livre de Poche (initialement publié par Le Masque)
Pages : 282
ISBN : 978-2253036975

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s