Marriage Story | Noah Baumbach

Deux heures dix-sept peuvent être très longues devant un film… Et pourtant, je ne regrette pas d’avoir consacré autant de temps au visionnage de Marriage Story, un film encensé, et à raison !

L’histoire est pourtant simple, en apparence : Charlie et Nicole, un metteur en scène et une comédienne, se séparent après plusieurs années de mariage qui leur ont valu un petit garçon, Henry. Ce qui s’annonçait comme une séparation à l’amiable va peu à peu se compliquer à mesure que les deux protagonistes découvrent les complications judiciaires d’un divorce.

Pas de meurtres, de descente aux enfers ou d’actes de folie dans Marriage Story. « simplement » une famille qui se déchire par l’intermédiaire d’avocats avides de gains et de succès.

Les louanges adressées aux acteurs pour la qualité de leur interprétation ne sont pas volées. Les deux têtes d’affiche, Scarlett Johansson et Adam Driver, crèvent l’écran. Ils transmettent parfaitement la colère, la tristesse, les regrets, les doutes, les joies de leurs personnages tout en nuances, sans jamais les surjouer ni les rendre pathétiques. Les acteurs secondaires ne sont pas en reste, et je ne peux que me réjouir que Laura Dern ait eu l’Oscar 2020 du meilleur second rôle féminin tant elle incarne à merveille Nora Fanshaw, avocate californienne aussi belle et impressionnante que redoutable et sans pitié.

Tout semble authentique dans ce film : les personnages, les décors, les situations vécues par les personnages… Charlie et Nicole ont beau appartenir au monde du spectacle, cela ne les coupe pas des spectateurs pour autant et donne l’occasion de plonger dans cet univers où il est question de talent, de créativité, mais aussi d’argent, de travail, de chance et de choix, judicieux ou non.

L’image possède un grain particulier, les couleurs, froides, toutes en teintes de beige et de crème, m’ont beaucoup fait penser à l’atmosphère de Desperate Housewives : bienvenue dans l’intimité d’une famille américaine dont la vie est bien plus compliquée qu’au premier abord !

Marriage Story permet réellement de plonger au cœur d’une procédure de divorce et fait ressentir toute son intensité, sa gravité, ses répercussions. Ce film permet de prendre conscience des souffrances engendrées par une séparation lorsque, depuis l’extérieur, on pourrait penser qu’il ne s’agit que d’une étape supplémentaire dans la vie, certes compliquée, mais qui n’est pas la fin du monde.

Non, mais c’est la fin d’un monde. la fin des promesses que l’on s’était faites, des projets que l’on avait envisagés, d’un amour que l’on croyait indestructible.

Le long-métrage n’est pas dépourvu de ses scènes de lumière pour autant. Des étincelles de joie, d’amour, des moments partagés viennent illuminer l’ensemble et l’équilibrent, donnant un beau film sur le couple, juste et complexe, à travers le prisme du déchirement final.

À propos du film

Réalisateur : Noah Baumbach
Acteurs : Scarlett Johansson, Adam Driver, Azhy Robertson, Laura Dern, etc.
Durée : 136 minutes
Pays : États-Unis
Date de sortie : 6 décembre 2019 sur Netflix

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s