Miss Peregrine et les enfants particuliers | Ransom Riggs

Résumé

« Une histoire merveilleusement étrange, émouvante et palpitante.
Un roman fantastique qui fait réfléchir sur le nazisme, la persécution des juifs, l’enfermement et l’immortalité.

Jacob Portman, 16 ans, écoute depuis son enfance les récits fabuleux de son grand-père. Ce dernier, un juif polonais, a passé une partie de sa vie sur une minuscule île du pays de Galles, où ses parents l’avaient envoyé pour le protéger de la menace nazie. Le jeune Abe Portman y a été recueilli par Miss Peregrine Faucon, la directrice d’un orphelinat pour enfants « particuliers ». Selon ses dires, Abe y côtoyait une ribambelle d’enfants doués de capacités surnaturelles, censées les protéger des « Monstres ».

Un soir, Jacob trouve son grand-père mortellement blessé par une créature qui s’enfuit sous ses yeux. Bouleversé, Jacob part en quête de vérité sur l’île si chère à son grand-père. En découvrant le pensionnat en ruines, il n’a plus aucun doute : les enfants particuliers ont réellement existé. Mais étaient-ils dangereux ? Pourquoi vivaient-ils ainsi reclus, cachés de tous ? Et s’ils étaient toujours en vie, aussi étrange que cela paraisse… » (Source: Babelio)

Mon avis

Miss Peregrine et les enfants particuliers, Ransom Riggs, 2012, Bayard Jeunesse
Source : Fnac

Cette lecture m’a plu, bien qu’elle ne corresponde pas vraiment à ce à quoi je m’attendais. En effet, je pensais me plonger dans un univers sombre, gothique et effrayant… Bien que ce roman ne se déroule pas dans un monde « vampiresque », le décor reste néanmoins fantastique (dans le sens de fantasy) et permet au lecteur de s’évader de son quotidien. L’auteur a très bien réussi à créer une sensation d’enfermement, le contexte insulaire, qui peut faire écho aux émotions d’un adolescent, s’y prêtant à merveille. L’univers créé par Ransom Riggs m’a donc tout à fait séduite le temps du récit.

Je me suis également attachée au personnage de Jacob, que l’auteur ne présente pas comme un enfant mais bien comme un jeune adulte. Cela permet de donner du poids et de la crédibilité à ses propos, sans pour autant priver son protagoniste de la légèreté propre aux adolescents qui ont encore un pied dans l’enfance. Jacob prend ses propres décisions et s’affranchit de l’autorité de ses parents, ce qui confère au récit un caractère initiatique très plaisant.

L’intrigue est intéressante, bien que j’aie parfois eu du mal à comprendre où Ransom Riggs voulait nous emmener… Plus que l’intrigue en elle-même, c’est plutôt la diversité des thèmes abordés qui m’a séduite, tant le poids de l’histoire familiale et la communication au sein de la famille que l’amitié ou la tolérance. Ce roman est une ode à la différence et à la singularité trop souvent décriées dans une société qui a tendance à s’uniformiser. Rien que pour cet aspect, Miss Peregrine et les enfants particuliers est un récit rafraîchissant qui fait du bien.

Enfin, j’aimerais mentionner mon admiration pour le travail de l’auteur qui a su illustrer son récit d’authentiques photos anciennes, un chef-d’œuvre d’imagination qui fait rêver ! Même si, malgré tous ces points positifs, ce roman ne m’a pas transportée, il m’a fait passer un très bon moment de lecture.

Ma note

♥ ♥ ♥ 1/2 ♡ ♡

Un joli roman qui met en place le monde créé par Ransom Riggs dans lequel je ne me replongerai probablement pas pour autant… Je pense simplement que cet univers n’est pas pour moi !

Mes recommandations

Malgré quelques scènes effrayantes qui pourraient faire peur aux jeunes lecteurs, ce roman ravira les ados et les plus grands !

Pour aller plus loin

  • Miss Peregrine et les enfants particuliers m’a fait penser au très bon roman Les enfants de Timpelbach d’Henry Winterfeld, qui met aussi les enfants en position de force et leur fait prendre leurs propres décisions.
  • Voici un article en anglais sur les priest holes, qui m’ont interpellée dans l’histoire, sur le site Historic UK.
  • Tim Burton a réalisé une adaptation cinématographique de ce roman en 2016, qui semble un peu différer du livre… On peut cependant faire confiance à ce réalisateur pour mettre en place un univers fantastique convaincant !

Informations sur le livre

Maison d’édition: Bayard Jeunesse
Date de publication: 2012
Pages: 438
Traductrice : Sidonie Van Den Dries
ISBN: 978-2747037914

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s