Le Journal d’un vampire – Tome 1 : Le réveil — L. J. Smith

Résumé

« Dès l’arrivée de Stefan Salvatore à Fell’s Church, Elena, la reine du lycée, se jure de le séduire. D’abord distant, le garçon aux allures d’ange rebelle finit par céder à sa passion dévorante… et à lui révéler son terrible secret. Quelques siècles plus tôt, la femme qu’il aimait l’a transformé en vampire, avant de le trahir avec son frère ennemi, Damon. Des événements tragiques se succèdent bientôt dans la région. Tout accuse Stefan mais Elena est convaincue de son innocence. Est-ce Damon, vampire cruel et assoiffé de sang, qui est derrière tout cela? L’histoire est-elle amenée à se répéter? » (Source: Babelio)

Journal d'un vampire, l. j. smith, black moon

Mon avis

Je tire un bilan assez mitigé de cette lecture. Je crois que j’étais davantage attirée par l’idée que je me faisais de ce livre que par le roman lui-même. Comme beaucoup, j’ai connu ces livres grâce à la série Vampire Diaries. Même si je ne l’ai jamais visionnée, j’avais déjà vu des affiches promotionnelles présentant le trio de protagonistes et m’attendais donc à un univers sombre, gothique et sensuel (ce que l’on nous vend aussi sur la quatrième de couverture).

Quelle n’a pas été ma surprise à la lecture de l’ouvrage ! Le principal point négatif est, selon moi, l’héroïne, très superficielle et stéréotypée, le cliché de la reine du lycée qui veut voir tous les garçons à ses pieds. Sa relation avec Stefan m’a laissée de marbre voire même agacée. Tout va très vite entre eux et est trop facile, elle tombe dans les bras d’un jeune homme qu’elle connaît à peine et développe une passion aveuglante (dirais-je presque niaise ?) pour celui-ci. Entourée d’événements surnaturels et de meurtres, Elena ne semble pas s’affoler et ne s’inquiète que pour son cher et tendre, ce qui m’a empêchée de ressentir de la peur ou de l’angoisse.

J’ai également trouvé l’univers trop peu développé. La présence de vampires dans notre monde semble tomber sous le sens et est accepté comme une évidence, si bien que le lecteur détient peu d’informations sur ce monde obscur alors que l’autrice aurait pu développer une mythologie riche et intéressante. Comme dans beaucoup de romans destinés aux adolescents, je déplore aussi le manque de présence d’adultes, que ce soient des parents, des tuteurs ou des professeurs. Ceux-ci se contentent d’apparitions éclair et laissent une bande d’adolescents mener leurs enquêtes de nuit alors qu’un meurtrier rôde dans la ville…

Ce premier tome se lit cependant rapidement, si bien que je pense continuer la saga afin de savoir si l’autrice développe davantage son univers et si les personnages gagnent en profondeur au fil des romans. En effet, Le Journal d’un vampire dispose d’un  potentiel intéressant que je trouve maladroitement exploité et souffre de ses fortes ressemblances avec Twilight de Stephenie Meyer, ce qui pourra agacer certains lecteurs.

Ma note

♥ ♥ 1/2 ♡ ♡ ♡

En espérant que cette note augmente au fil des tomes !

Mes recommandations

Les fans de la série seront peut-être déçus car elle me semble très différente des livres… Ceux-ci se lisant rapidement, il serait néanmoins dommage de s’en priver s’ils vous intéressent.

Pour aller plus loin

Informations sur le livre

Maison d’édition: Hachette
Date de publication: 2009
Pages: 456
ISBN: 978-2012017641

Source de l’image : spotern.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s