Tortues à l’infini — John Green

Résumé

« Aza Holmes, 16 ans, a tout pour être aimée et avoir un bel avenir, mais elle a grandi avec une pathologie psychique. Qui est-elle, où est-elle, lorsque la spirale vertigineuse de ses pensées obsessionnelles s’empare d’elle? Vous aimerez Aza, qui raconte sa propre histoire, vous aimerez sa meilleure amie Daisy la tornade, et vous aimerez Davis, fils d’un milliardaire mystérieusement disparu.

Un trio improbable qui va mener l’enquête, et trouver en chemin d’autres mystères et d’autres vérités… » (Source : Babelio)

Tortues à l'infini de John Green

Mon avis

Impossible de passer à côté du succès retentissant de Tortues à l’infini : je savais que je voulais lire ce livre sans vraiment connaître son résumé. C’est ainsi que j’ai lu mon premier John Green, désireuse d’en apprendre plus sur les pensées obsessionnelles et curieuse de savoir comment l’auteur avait pu les retranscrire sur papier.

Autant vous le dire tout de suite : ce roman a été une très bonne lecture qui ne m’a pas déçue ! Je comprends l’engouement autour des livres de John Green dont j’ai beaucoup apprécié la plume. La lecture est fluide et le récit alterne entre prose classique et autres écrits plus originaux (SMS, articles de blog et de journaux…) J’aime énormément cette alternance de modes de narration qui rend le récit plus varié et plus vivant. Les dialogues ne sont pas en reste et sont eux aussi un des points forts de ce roman. Il sont en effets naturels et semblent spontanés, appropriés à l’âge des protagonistes (ce qui ne doit pas être évident lorsque l’auteur est, comme John Green, plus âgé).

Les sujets abordés dans Tortues à l’infini sont un autre facteur de réussite de ce roman. La question des pensées obsessionnelles y est selon moi bien traitée, ce problème semble du moins bien décrit et permet de comprendre un peu mieux le quotidien des personnes souffrant de cette maladie. Néanmoins, ce roman ne se limite pas à cette thématique et traite aussi des autres problématiques qui touchent de nombreux adolescents comme la quête identitaire (qu’est ce qui fait que je suis moi ?), la douleur et comment la décrire et faire comprendre à nos proches ce que l’on ressent, les premiers émois… Ces thèmes permettent même de reléguer l’intrigue du livre (la disparition d’un milliardaire) au second plan sans que le lecteur ne s’en trouve perturbé, ce qui est pour moi le signe d’une histoire réussie – du moins si vous n’étiez pas d’humeur à vous lancer dans un thriller.

Comme souvent dans les livres jeunesse, j’ai toutefois eu du mal à m’attacher aux personnages que nous ne suivons pas longtemps. Bien que l’amitié entre Aza et Daisy soit très forte et touchante, j’ai eu du mal à m’identifier à ces personnages auxquels il arrive des aventures incroyables et rafraîchissantes. En effet, le lecteur ne suit les protagonistes que dans leur présent alors que j’aime en savoir plus sur leur histoire. Ainsi, même s’il m’a manqué un tout petit quelque chose pour faire de ce livre un coup de cœur, même si les personnages ne sont pas aussi fouillés que je l’aurais aimé (je tiens tout de même à souligner mon intérêt pour les fanfictions de Daisy), Tortues à l’infini est un beau livre sur la vie. Tout n’est pas toujours tout rose, mais elle se poursuit.

Mes recommandations

Pour tous ceux qui veulent s’évader tout en apprenant à mieux connaître le problème des pensées obsessionnelles. Ce livre permet, sans prise de tête, de passer un moment agréable avec des personnages sympathiques qui nous ouvrent les portes de leur intimité, de leurs problèmes, doutes et espoirs. Un roman qui nous emplit d’espoir malgré sa gravité.

Ma note

♥ ♥ ♥ 3/4 ♡ ♡

Informations sur le livre

Maison d’édition: Gallimard Jeunesse
Date de publication: 2017
Pages: 352
ISBN: 978-2075097444

Source de l’image: fnac.com

3 commentaires

      • J’ai lu Nos Etoiles Contraires, bien qu’il traite d’un sujet délicat et qu’il soit émouvant, je n’ai pas vraiment accroché et ensuite j’ai lu La Face Cachée de Margot que je n’ai pas apprécié non plus ! Je suis d’accord, son style est facilement reconnaissable je trouve…

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s